Aborder le piano comme on creuse la terre, comme on fouille dans un grenier ou comme on joue au sorcier… y jeter des mots comme des ingrédients…N’avoir pas peur que ça déborde mais parfois aussi savoir patienter. La chanson surgit d’un son nouveau, d’un inattendu, d’une écoute du présent et de son goût particulier.  Du mot ou de la musique, on ne sait plus qui à commencé…

RENDEZ VOUS A 20H30 AU CAFÉ..ET POUR LES PLUS GOURMANDS A PARTIR DE 19H…

LE MENU DE CE VENDREDI.
*Mousse de celeri rave et beignet de consoude
*Crumble de blé noir aux légumes de saison
*Arancini à la sicilienne
*Okonomiyaki
*moelleux au chocolat

AU PLAISIR..