« Léo fabrique sa musique – en mots capturés – il observe les rythmes et les met dans son corps – ça fait une poésie qui est très belle – à écouter dans un coin du soir. »