Traditionnellement élaboré avec du lait de Bretonne Pie noire, le « gros lait » est confectionné chez Caroline Chatriot avec du lait de Froment du Léon, race traditionnelle du Nord Finistère, également sauvée de l’extinction.

Du nouveau côté produits laitiers cette semaine !

Après les fromages et yaourts de chèvre et de brebis, il ne manquait plus que le « gros lait » bio, issu des vaches Froment du Léon de Caroline Chatriot (Laz).
Pour ceux qui ne connaissent pas encore, le « gros lait » est une spécialité finistérienne de lait fermenté.
Il est élaboré à partir d’un levain fermier, à la flore microbienne propre, se transmettant de producteur en producteur.
Contrairement au yaourt, il ne peut être fabriqué avec des ferments, achetés dans le commerce.

Comme tous les laits fermentés, le « gros lait » est un probiotique qui améliore l’équilibre de la flore intestinale. Ses ferments lactiques combattent les « mauvaises bactéries » présentes dans les intestins et contribuent à la multiplication des « bonnes bactéries ». Un petit trésor qui participerait un maintien d’un bon état de santé !