« Deux chanteuses aux voix qui s’entremêlent, une guitare qui skanke, une batterie bien rythmée, des lignes de basses appuyées et un percussionniste inspiré: Mycelium District vous propose un reggae bien à eux, teinté de rock, de roots et de dub. »